Vente à réméré et portage immobilier : deux mêmes opérations ?

garantie locative
Qu’est-ce qu’une garantie locative ?
mars 7, 2024
Acheter un bien immobilier à Londres : votre guide pour réussir en Angleterre
mars 8, 2024

Vente à réméré et portage immobilier : deux mêmes opérations ?

vente à réméré et portage immobilier

vente à réméré et portage immobilier

Les propriétaires en faillite dont le titre de propriété est enregistré auprès d’une banque française peuvent vendre ou racheter leur maison afin de recevoir une somme forfaitaire pour rembourser leurs dettes, et se débarrasser de leur titre de propriété.

Comment obtenir un crédit étant fiché au FICP ?

Il est difficile d’obtenir un nouveau prêt sans résilier son inscription à la Banque de France, les banques étant tenues de veiller à ce que la situation financière des personnes inscrites ne se dégrade pas. L’ajout de nouvelles mensualités pourrait vous mettre en danger de faillite. Actuellement, les règles sont claires. La demande de prêt doit être rejetée. Toutefois, si vous possédez un ou plusieurs biens immobiliers, vous pouvez les hypothéquer pour garantir le prêt. Une garantie hypothécaire incite les établissements de crédit à vous donner un avis favorable, notamment dans le cas de prêts de trésorerie et de consolidation de dettes.

Néanmoins, si vous êtes propriétaire d’un bien immobilier inscrit à la Banque de France, la meilleure garantie de liquidité est de choisir entre vente à réméré et portage immobilier. Dans les deux cas, il est possible de se faire accompagner par un spécialiste du secteur comme ImmoSafe, Chemin du Pradas – 31410 MAUZAC. Le professionnel est en mesure de vous aider à débloquer des fonds disponibles de suite et de vous faire bénéficier d’un faible coût dans la majorité des cas. A noter que vous avez à vos côtés des professionnels agissant dans un cadre juridique, particulièrement strict.

Comment fonctionnent le portage immobilier et le réméré ?

Alors que les crédits à la consommation et les prêts immobiliers sont presque toujours refusés aux emprunteurs ayant de bons antécédents en matière de crédit, les propriétaires peuvent rentabiliser leur bien par le biais d’une vente avec option de rachat. La vente à réméré et le portage immobilier consistent à transférer la propriété du bien à un acheteur en échange d’une somme d’argent, puis à récupérer la pleine propriété du bien, grâce à une clause de réméré. Le propriétaire devient occupant et loue le bien pendant la durée du contrat.

Une fois le contrat de vente ou de cession à réméré signé, le propriétaire peut utiliser le produit de la vente pour rembourser ses dettes, résilier son adhésion au FICP ou à la Banque de France (FCC), financer des projets. Cet argent est à sa disposition. L’avantage de ce type de transaction immobilière est qu’il offre aux familles en difficulté la possibilité d’apurer leurs arriérés, de sortir de graves difficultés financières, et à terme, de retrouver un nouvel équilibre financier. Le montant versé au vendeur est compris entre 60 et 90 % du prix du bien vendu.

Qui peut recourir à la vente à réméré ?

La vente à réméré s’adresse principalement aux propriétaires qui rencontrent des difficultés financières temporaires. Cette option permet au propriétaire de vendre temporairement son bien tout en conservant le droit de le racheter ultérieurement. Cette solution est généralement utilisée dans des situations où il y a un besoin urgent de liquidités, et convient aux propriétaires qui cherchent une alternative à un prêt bancaire traditionnel. Les personnes confrontées à des problèmes de remboursement de dettes, à des circonstances financières inattendues, ou à des besoins urgents de liquidités peuvent utiliser l’option de vente et de rachat pour surmonter leurs difficultés tout en conservant le droit d’hypothéquer le bien à une date ultérieure.